Chronique : JOHANNA ELINA SULKUNEN "Coexistence" (TILA)


JOHANNA ELINA SULKUNEN
"Coexistence"
(TILA)

Avec "Coexistence", Johanna Elina Sulkunen, artiste finlandaise basée à Copenhague, achève sa trilogie Sonority, une exploration audacieuse de la voix humaine et de ses potentialités. Cet album, sortie en mai dernier, marque une nouvelle étape dans le parcours musical de Sulkunen, où elle nous invite à une réflexion profonde sur la communauté et l'écoute des voix souvent marginalisées.

Johanna Elina Sulkunen a fait ses preuves dans divers domaines musicaux, collaborant avec des artistes de renommée internationale comme Blixa Bargeld et Tomasz Stanko. Connue pour son appartenance à l'ensemble vocal expérimental IKI, Sulkunen a su intégrer ses multiples influences pour créer une musique à la fois personnelle et universelle. Avec le projet Sonority, lancé en 2018 avec l’album Koan, elle a entrepris une exploration introspective de la voix et du corps, poursuivie en 2021 avec Terra.

"Coexistence" pousse plus loin cette exploration en s'ouvrant à l'écoute des autres. Sulkunen s’est interrogée : "Pouvons-nous, en écoutant, apprendre à penser différemment ?" En réponse, elle a tissé les récits de personnes souvent réduites au silence dans notre société – réfugiés, sans-abri – en créant un espace où leurs voix peuvent résonner. Ces conversations ont donné naissance à onze compositions qui abordent des thèmes tels que le foyer, l’errance, les frontières et l’absence de celles-ci, tout en explorant le bonheur, les rêves et les visions du monde.

L’album est une mosaïque sonore où les fragments de conversations deviennent des éléments musicaux concrets. Sulkunen, avec son sens aigu des paysages sonores et son approche expérimentale, dévoile les relations de pouvoir et les liens humains fragiles. "Coexistence" ne propose pas de morale facile mais insiste sur l’importance d’écouter des voix souvent ignorées, créant ainsi un espace où chacun peut exprimer sa voix et écouter celles des autres.

Pour Sulkunen, la voix est une condition humaine universelle qui peut unir. Cependant, elle remarque que certaines voix dominent tandis que d’autres sont marginalisées. En travaillant avec sa propre voix et en écoutant celles des autres, elle a développé un besoin naturel d’écoute, tant dans sa pratique musicale que dans sa vie personnelle. Cet album est une tentative de comprendre et de relier ces voix disparates, de créer un dialogue qui transcende les barrières sociales et culturelles.

"Coexistence" est une conclusion magistrale à la trilogie Sonority. Sulkunen y intègre des thèmes sociaux urgents et des histoires humaines poignantes, tout en conservant son approche musicale avant-gardiste. L’album est à la fois une introspection personnelle et une invitation à une écoute collective, un appel à créer un espace commun où chaque voix peut être entendue et respectée.

En programmation dans Solénoïde - Blender Session 65, émission des musiques imaginogènes diffusée sur 30 radios/50 antennes FM-DAB !

Liens :
johannaelinasulkunen.com



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire