Emission > Solénoïde - Périple 20


Proposé par Vincent Arquillière, ce nouveau Périple vous fera traverser à la vitesse du son des galaxies musicales on ne peut plus variées. Sans boussole, mais avec une soif de découverte inextinguible, nous n’hésiterons pas à nous perdre dans le temps et l’espace, à la recherche d’expressions singulières et de visions hors du commun.

Télécharger Solénoïde Périple 20


Playliste | Périple 20



JANE WEAVER


LP "Flock"
(Fire Records)

bandcamp




JANE WEAVER


LP "Flock"
(Fire Records)

bandcamp




ISLET


LP "Eyelet"
(Fire Records)

bandcamp




ISLET


LP "Eyelet"
(Fire Records)

bandcamp




BOOM BIP


LP "Seed to Sun"
(Lex Records)

bandcamp




BOOM BIP


LP "Seed to Sun"
(Lex Records)

bandcamp




ZAZOU BIKAYE


LP "Mr Manager"
(Crammed Discs)

crammed.be




ZAZOU BIKAYE


LP "Mr Manager"
(Crammed Discs)

crammed.be




STAR FEMININE BAND

LP "s/t"
(Born Bad)

> bornbadrecords.net




STAR FEMININE BAND

LP "s/t"
(Born Bad)

> bornbadrecords.net




JUANA MOLINA

LP "Anrmal (Live)"
(Crammed Discs)

> crammed.be




JUANA MOLINA

LP "Anrmal (Live)"
(Crammed Discs)

> crammed.be




MOCKE

LP "Parle Grand Canard"
(Objet Disque)


> Bandcamp




MOCKE

LP "Parle Grand Canard"
(Objet Disque)


> Bandcamp




FATEN KANAAN

LP "A Mythology of Circles"
(Fire Records)


> Bandcamp




FATEN KANAAN

LP "A Mythology of Circles"
(Fire Records)


> Bandcamp







La programmation détaillée


JANE WEAVER

"Modern Reputation"
LP "Flock"
(Fire)

> Manchester / Angleterre
> Bandcamp

[03:26>09:21]

Née en 1972, la Mancunienne Jane Weaver est active en solo depuis le début des années 2000. Une personnalité discrète mais essentielle de la scène britannique, dont la voix a même été samplée par le groupe à succès Coldplay. Cette exploratrice des recoins les plus obscurs de la production discographique et cinématographique mêle les influences du folk psychédélique, de la library music et des B.O. de films dans des disques planants et conceptuels.
Sur son nouvel album "Flock", qui paraît début mars 2021 sur le label anglais Fire Records, elle opère un recentrage vers une pop plus accessible et parfois même dansante, sans pour autant que ses textes et ses mélodies ne cèdent à la facilité.

ISLET

"Geese"
LP "Eyelet"
(Fire Records)

> Wales / UK
> Bandcamp

[09:26>13:39]

Partageant le même label, Fire, le trio Islet défriche des terres musicales assez proches de celles de Jane Weaver même si les leurs sont situées dans la campagne galloise. Sur “Geese”, sommet de leur dernier album paru en 2020, la voix délicate de la chanteuse et graphiste Emma Daman Thomas flotte pendant près de 7 minutes sur des pulsations électroniques qui rappellent certaines productions avant-gardistes du grand Arthur Russell. Un morceau qui se termine par une parfaite symbiose entre l’humain et la machine…

ISOTOPE 217

"Phonometrics"
LP "The Unstable Molecule"
(Thrill Jockey)

> Chicago / USA
> thrilljockey.com

[16:24>21:31]

De tous les groupes issus de la scène post-rock de Chicago dans les années 90, Isotope 217 était sans doute l’un des plus imprégnés de jazz. Rassemblant essentiellement des membres de Tortoise et du Chicago Underground Orchestra, cette formation aux idées larges privilégiait les jam sessions où le trio guitare-basse-batterie se frottait à la trompette, au Moog et à l’électronique. Les comparaisons avec Herbie Hancock, Don Cherry ou la période électrique de Miles Davis sont sans doute justifiées, mais ne reflètent que partiellement la fusion à l’oeuvre sur des titres comme “Phonometrics”, tiré de leur premier album “The Unstable Molecule” paru en 1997.

UNDER THE REEF ORCHESTRA

"Tucuman"
LP "s/t"
(Capitaine Records)

> Bruxelles / Belgique
> underthereefsorchestra.net

[21:36>26:20]

Basés à Bruxelles, Clément Nourry, Louis Evrard et Marti Melia ont peut-être écouté les disques d’Isotope 217. Leur power trio instrumental Under the Reefs Orchestra pratique en tout cas le même mélange d’influences, aux confins du rock, du jazz et de la musique expérimentale, avec comme ingrédients principaux une guitare, une batterie et un saxophone basse.
Leur premier album sans titre, paru en 2020, est à la fois subtil et puissant. La preuve avec le morceau "Tucuman" qui bénéficie de la présence du tromboniste Sébastien Van Hoye.

BOOM BIP

"Third Stream"
LP "Seed to Sun"
(Lex Records)

> Los Angeles / USA
> Bandcamp

[26:21>29:28]

Boom Bip est l’alias du producteur et musicien américain Bryan Charles Hollon, né en 1974, originaire de l’Ohio et installé à Los Angeles. Lié aux scènes abstract hip hop, rap alternatif et electronica, il a aussi accueilli sur ses albums des artistes plutôt venus du rock indépendant comme Nina Nastasia, Cate Le Bon, Alex Kapranos de Franz Ferdinand ou Gruff Rhys des Super Furry Animals avec qui il a par ailleurs formé le duo de pop synthétique Neon Neon. Son premier album solo “Seed to Sun”, sorti en 2002 sur Lex records, révélait sa virtuosité dans le domaine de l’assemblage sonore, pas très loin d’un DJ Shadow.

HECTOR ZAZOU

"Hapolot Kenym"
LP "Sahara Blue"
(Crammed Discs)

> France
> Bandcamp

[30:50>34:33]

Difficile de résumer la carrière hors norme d’Hector Zazou (Pierre Job de son vrai nom), disparu en 2008. Disons simplement qu’avec son attirance pour les musiques du monde entier et son goût pour les mélanges inédits, ce Français venu du rock le plus free pourrait apparaître comme une figure tutélaire de cette émission. Lié au label belge Crammed Discs, il oeuvra dès les années 80 à un rapprochement entre musiques européennes et africaines. Il produisit ainsi des disques inclassables en compagnie du chanteur congolais Bony Bikaye, rencontré dans les studios de Radio Nova, et de quelques collaborateurs habituels de Crammed. Le morceau “Le Menteur” ou “Mokosi” a été enregistré en 1985.
Dans les années 90, il fomentera plusieurs albums concepts marquants, avec un casting toujours impressionnant. Paru en 1992, “Sahara Blue”, inspiré des poèmes d’Arthur Rimbaud, rassemblait ainsi Tim Simenon, John Cale, Dominique Dalcan, Khaled, Bill Laswell, et même Gérard Depardieu et Richard Bohringer. Sur “Hapolot Kenym” se distinguent les voix de Samy Birnbach, membre de Minimal Compact, et de la grande chanteuse iranienne Sussan Deyhim, ainsi que le piano de Ryuichi Sakamoto.

ZAZOU/BIKAYE

"Le Menteur (Mokosi)"
LP "Mr Manager"
(Crammed Discs)

> Paris / Congo

[34:34>37:25]

STAR FEMININE BAND

"Montealla"
LP "s/t"
(Born Bad)

> Bénin / Afrique
> bornbadrecords.net

[39:51>41:20]

Nouvelle trouvaille de l’excellent label francilien Born Bad, le Star Feminine Band rassemble sept jeunes filles et jeunes femmes d’une région reculée du Bénin, réunies par un musicien local et inspirées par de grandes figures du continent comme Angélique Kidjo ou Miriam Makeba. Chantant en français ou dans divers dialectes locaux, elles expriment à travers leurs textes des valeurs positives, en premier lieu l’émancipation féminine, avec une fraîcheur et un enthousisame qu’on aimerait entendre plus souvent.

CHOUK BWA and
the ÅNGSTRÖMERS

"Ogou Bwe"
7" "Neg Ginen / Ogou Bwe"
(Bongo Joe)

> Haïti - Belgique
> Bandcamp

[41:29>43:45]

En 2016, le groupe traditionnel haïtien Chouk Bwa croisait la route du duo bruxellois The Ångströmers. L’idée était de mélanger de façon empirique deux éléments a priori contre-nature : les racines vaudoues des premiers et les sonorités électroniques des seconds. Les tambours sont directement reliés aux machines et aux synthés, qui triturent leurs sons sans pour autant brider leur liberté ou étouffer les subtilités du jeu. Après des concerts en Haïti et dans de nombreux festivals européens, la formation transatlantique a publié en 2020 un premier album, “Vodou Alé”. Un nouveau 45 tours, paru comme l’album sur le formidable label suisse Bongo Joe, vient confirmer le bien-fondé de cette association.

JUANA MOLINA

"Estalacticas"
LP "Anrmal (Live)"
(Crammed Discs)

> Buenos Aires / Argentine
> crammed.be

[44:00>46:20]

Ancienne animatrice d’un émission satirique très connue en Argentine, Juana Molina s’est lancée dans la musique au milieu des années 90. Mêlant folk et électronique d’une façon particulièrement originale, ses chansons en espagnol prennent toute leur dimension sur scène, qu’elle se produise accompagnée de musiciens ou seule, avec des pédales lui permettant de créer des boucles.
Son dernier disque, paru en 2020 chez Crammed, a justement été enregistré en public, lors d’un festival à Mexico quelques jours avant la pandémie de Covid. Façon de se rappeler la ferveur que peut faire naître la musique live.

ENNIO MORRICONE

"Seguita"
LP "Crime and Dissonance"
(Ipecac)

> Rome / Italie
> ipecac.com

[48:51>51:16]

Bien qu’il n’ait pas composé que pour l’image, ce sont bien ses quelque 500 bandes originales qui ont fait la gloire d’Ennio Morricone, disparu l’an dernier. Si certaines sont connues de tous, d’autres sont plus obscures, notamment celles écrites pour des films de genre italiens dans les années 70. Malgré les contraintes, le maestro y donnait libre cours à son goût pour l’expérimentation, en écho au rock psychédélique, au free jazz et à la musique contemporaine. Ce qui lui valut l’admiration d’érudits comme John Zorn ou Mike Patton, qui publia en 2005 un superbe florilège de ces étonnantes B.O. sur son label Ipecac.

MOCKE

"Mon nom circule au ministère"
LP "Parle Grand Canard"
(Objet Disque)

> France
> bandcamp

[51:17>53:04]

Guitariste virtuose, Dominique Depret alias Mocke s’est d’abord fait connaître dans les années 90 et 2000 au sein de Holden, groupe pop français sans doute trop subtil pour un succès massif – sauf au Chili, curieusement. Il accompagne aujourd’hui divers musiciens auquels il apporte un touché et un son inimitables. Il publie aussi des recueils instrumentaux souvent improvisés, ou plus écrits comme le dernier, “Parle Grand Canard”, sorti en vinyle. Sur la première face, une composition de plus de 16 minutes ; sur la seconde, des morceaux nettement plus courts, à l’instar du délicieusement alangui “Mon nom circule au ministère”.

FATEN KANAAN

"Erewhon"
LP "A Mythology of Circles"
(Fire Records)

> USA
> Bandcamp

[53;04>55:02]

Basée à Brooklyn, la compositrice Faten Kanaan livre sur son dernier album, “A Mythology of Circles”, une musique qu’on pourrait qualifier d’ambient en raison de son calme apparent. Cette évovation des cycles de la nature et du temps, et de la symbolique qui leur est associée, se distingue néanmoins par ses multiples détails et variations, par la richesse de sa matière sonore et par ses mélodies qui révèlent de possibles influences classiques ou pop. Il y a beaucoup d’humanité, de poésie et de mystère dans ces nappes synthétiques dont les petites imperfections font tout le charme.

LA TENE

"L’Abandonnée [extrait]"
LP "Abandonnée/Maléja"
(three:four Records/Bongo Joe)

> Genève / Suisse
> Bandcamp

[55:02>56:12]

A Genève, un étrange trio nommé La Tène réinvente la musique répétitive à grands coups d’harmonium indien, de vieille à roue amplifiée et de percussions. Une véritable séance d’hypnose…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire