Emission > Solénoïde - Périple 19


Comme les précédents, ce Périple 19 proposé par Vincent Arquillière vous fera traverser à la vitesse du son des galaxies musicales on ne peut plus variées. Sans boussole, mais avec une soif de découverte inextinguible, nous n’hésiterons pas à nous perdre dans le temps et l’espace, à la recherche d’expressions singulières et de visions hors du commun.

Télécharger Solénoïde Périple 19


Playliste | Périple 19




VANISHING TWIN


Album "The Age Of Immunology"
(Fire Records)

> Bandcamp





VANISHING TWIN


Album "The Age Of Immunology"
(Fire Records)

> Bandcamp





PICTISH TRAIL

"Thumb World"
(Fire Records)

> Bandcamp





PICTISH TRAIL

"Thumb World"
(Fire Records)

> Bandcamp






CARLA DAL FORNO

"Loop Up Sharp"
(Kallista Records)

> Bandcamp






CARLA DAL FORNO

"Look Up Sharp"
(Kallista Records)

> Bandcamp






ELA ORLEANS

"Movies For Ears"
(Night School)

> Bandcamp






ELA ORLEANS

"Movies For Ears"
(Night School)

> Bandcamp






KEELEY FORSYTH


Album "Debris"
(The Leaf Label)

> Bandcamp




KEELEY FORSYTH


Album "Debris"
(The Leaf Label)

> Bandcamp




CAMBERWELL NOW


LP "The Ghost Trade"
(Light in the Attic)

> Site web




CAMBERWELL NOW


LP "The Ghost Trade"
(Light in the Attic)

> Site web




THE WILD CLASSICAL
MUSIC ENSEMBLE


Album "Tout va bien se passer"
(Born Bad)

> Site web




THE WILD CLASSICAL
MUSIC ENSEMBLE


Album "Tout va bien se passer"
(Born Bad)

> Site web




ABEL LIMA


LP "Prends l'Afrique et tire-toi"
(Radio Rivage)





ABEL LIMA


LP  "Prends l'Afrique et tire-toi"
(Radio Rivage)





XYLOURIS WHITE


LP "The Sisypheans"
(Drag City)

> Bandcamp




XYLOURIS WHITE


LP  "The Sisypheans"
(Drag City)

> Bandcamp




SOURDURE


LP "L'Esprova"
(Disques du Festival
Permanent)

> Bandcamp




SOURDURE


LP "L'Esprova"
(Disques du Festival
Permanent)

> Bandcamp




PIERRE
DAVEN-KELLER


Album "Kino Music"
(Kwaidan Records)

> Bandcamp




PIERRE
DAVEN-KELLER


Album "Kino Music"
(Kwaidan)

> Bandcamp




FENELLA

Album "Fehérlófia"
(Fire Records)

> Fire Records




FENELLA

Album "Fehérlófia"
(Fire Records)

> Fire Records




FENELLA

Album "Fehérlófia"
(Fire Records)

> Fire Records




TINDERSTICKS


EP "See My Girls"
(City Slang)

> Bandcamp




TINDERSTICKS


EP "See My Girls"
(City Slang)

> Bandcamp







La programmation détaillée

Pour plus d'informations sur la playliste, n'hésitez pas à nous contacter !

Notre périple commence dans le sud de l’Angleterre, où un collectif aux origines diverses, mené par la chanteuse Cathy Lucas, élargit les horizons d’un pays de plus en plus replié sur lui-même. Sans brandir le moindre étendard, Vanishing Twin prône à travers sa musique les vertus de l’ouverture et du mélange : des nationalités, des genres, des langues, des sonorités et des influences. Souvent comparé à Broadcast ou Stereolab, le groupe trace sa propre voie, entre ambient rétrofuturiste et pop rêveuse. Démonstration avec le morceau d’ouverture de son deuxième album, "The Age of Immunology", paru en 2019.

Artiste écossais inclassable, Johnny Lynch publie depuis une quinzaine d’années des disques sous le nom de Pictish Trail. Très lié à ses débuts au label Fence records de son compatriote King Creosote, il marie comme lui folk, psychédélisme et expérimentations électroniques. Son nouvel album paru chez Fire records, "Thumb World", le montre plus iconoclaste que jamais dans ses descriptions amusées et volontiers délirantes d’un monde qui ne tourne pas très rond.

1. VANISHING TWIN

"KRK (At Home in Strange Places)"
Album "The Age Of Immunology"
(Fire, 2019)

> Londres, UK

> Bandcamp
> A lire, un article écrit pour le site POPnews

[03:21>07:34]

2. PICTISH TRAIL

"Heart Eyes"
Album "Thumb World"
(Fire, 2019)

> Scotland, UK

> Bandcamp

[07:40>10:48]

Artiste australienne installée à Berlin puis à Londres,  Carla Dal Forno perpétue l’esprit do it yourself du post-punk sur les quelques disques qu’elle a publiés depuis 2016. Citant des références aussi pointues que Fall of Saigon, le premier groupe de Pascal Comelade qui n’a sorti en tout et pour tout qu’un seul EP, elle affectionne elle aussi un son minimaliste, voire spectral. Paru en 2019 sur son propre label Kallista records, l’album "Look Up Sharp" tire cette esthétique vers une dream pop sous-tendue par des pulsations urbaines.

Entre sa Pologne natale, New York et Glasgow, Ela Orleans, née en 1971, crée depuis la fin des années 90 une œuvre fascinante et encore confidentielle éparpillée sur une multitude de labels. Se disant "possédée par la musique, le son, les voix et le bruit", elle attache également une grande importance à l’aspect visuel et décrit d’ailleurs ses chansons comme des "films pour les oreilles".

Née à Manchester en 1979, Keeley Forsyth a tourné dans de nombreux feuilletons et séries britanniques, et même dans le film "Les Gardiens de la galaxie", avant de se consacrer tardivement à la musique – un parcours qui peut évoquer celui de Juana Molina, vedette comique de la télé argentine puis musicienne particulièrement audacieuse. Enregistré après une dépression qui l’avait laissé muette, son premier album "Debris" est sorti début 2020 sur le label Leaf. Réalisé avec le compositeur Matthew Bourne, il met en avant sa voix impressionnante, réduisant l’instrumentation au strict nécessaire, comme sur ce "Start Again" qui referme ce disque bref sur une fragile note d’espoir.

3. CARLA DAL FORNO

"I'm Conscious"
Album "Look Up Sharp"
(Kallista Records, 2019)

> Londres, UK

> Bandcamp

[13:10>16:51]

4. ELA ORLEANS

"Light at Dawn"
Album "Movies For Ears"
(Night School, 2019)

> Glasgow, UK

> Bandcamp

[17:11>20:47]

5. KEELEY FORSYTH

"Start Again"
 Album "Debris"
(The Leaf Label, 2020)

> Harrogate, UK

> Bandcamp

[20:48>24:03]

Après la séparation du groupe This Heat au début des années 80, le batteur Charles Hayward formait Camberwell Now pour poursuivre ses passionnantes expérimentations. Cette formation aussi avant-gardiste qu’engagée n’a laissé à la postérité que deux EP et un album, "The Ghost Trade" sorti en 1986 sur le label Ink (pour la Grande-Bretagne). Cette maigre discographie a été rééditée en vinyle en 2016 sur le label Light in the Attic, via son sous-label Modern Classics Recordings. Du "rock in opposition" qui faisait preuve d’un goût du risque assez peu répandu dans les années 80…

Ces dernières années, plusieurs collectifs musicaux ont intégré des personnes handicapées mentales, notamment dans un contexte live. Parmi eux, le bien nommé Wild Classical Music Ensemble, émanation d’une association belge, qui a poursuivi l’expérience sur disque. Son troisième album, "Tout va bien se passer", paru sur le label Born Bad, est plus accessible que les précédents mais ne nous épargne pas quelques furieuses collisions sonores.

6. CAMBERWELL NOW

"Speculative Fiction"
Album "The Ghost Trade"
(Light in the Attic, 2016)

> Londres, UK

> lightintheattic.net

[25:16>30:56]

7. THE WILD CLASSICAL
MUSIC ENSEMBLE

"Autofile"
Album "Tout va bien se passer"
(Born Bad, 2019)

> Belgique

> bornbadrecords.net

[30:57>34:08]

Le Capverdien Abel Lima n’est connu que des spécialistes de la musique de l’île, et ses disques sont nettement moins faciles à trouver que ceux de Cesaria Evora. Le morceau "Nos Castigo" est tiré de l’album "Prends l’Afrique et tire-toi", publié en France en 1983.

Comme son nom l’indique, le duo Xylouris White, formé en 2013, réunit George Xylouris et Jim White. Le premier est un chanteur et instrumentiste crétois, le second un batteur australien, fondateur des Dirty Three et accompagnateur de nombreux musiciens de renom. Leur troisième album est une méditation en huit plages autour du mythe de Sisyphe, où le laouto, une sorte de luth, quitte l’univers des musiques traditionnelles pour entamer un dialogue inédit, contemplatif ou plus animé, avec une batterie très libre.

8. ABEL LIMA

"Nos Castigo"
Album "Prends l'Afrique et tire-toi"
(Radio Rivage, 1983)

> Boa Vista, Cap-Vert

[35:16>38:10]

9. XYLOURIS WHITE

"Inland"
Album "The Sisypheans"
(Drag City, 2019)

> Melbourne, Australie

> Bandcamp
> xylouriswhite.com

[38:16>42:41]

Ernest Bergez, alias Sourdure, frotte le folklore occitan aux musiques modernes pour créer des étincelles sonores jamais entendues auparavant. Depuis l’Auvergne, sa musique foncièrement hybride réconcilie répertoire populaire et expérimentations savantes. A la fois enracinée dans un terroir et ouverte sur le monde.

Originaire de Nantes et installé à Paris, Pierre Bondu a d’abord publié des albums de pop française sous son nom, dans le sillage de Katerine, Dominique A ou Miossec, avant de prendre le pseudonyme de Daven Keller. Vingt-cinq ans après ses débuts, c’est sous le nom de Pierre Daven-Keller que ce compositeur et arrangeur de talent a publié en 2019 "Kino Music", peut-être son disque le plus abouti. Un bel hommage aux musiques de films signées Ennio Morricone ou François de Roubaix, sur lequel s’invitent quelques voix féminines comme celle de la délicieuse Helena Noguerra.

Fenella est le dernier projet en date de l’anglaise Jane Weaver, auteure d’une pop électronique aux ambitions cosmiques. Avec ses fidèles collaborateurs Peter Philipson et Raz Ullah, elle a imaginé une bande-son pour "Fehérlófia", un film d’animation de Marcell Jankovics inspiré de légendes hongroises et sorti en 1981. Le résultat est parfaitement envoûtant…

10. SOURDURE

"Passa aqui/Çai son venguts"
Album "L'Esprova"
(Les Disques du Festival Permanent, 2018)

> Auvergne, France

> Bandcamp

[44:27>46:56]

11. PIERRE DAVEN-KELLER
feat. HELENA NOGUERRA

"La Fiancée de l'Atome"
Album "Kino Music"
(Kwaidan Records, 2019)

> Paris

> Bandcamp

[46:57>51:05]

12. FENELLA

"Bright Curse"
Album "Fehérlófia"
(Fire Records, 2019)

> Liverpool, UK

> Bandcamp

[51:06>53:40]

Cette émission se termine en douceur avec les Tindersticks, dont le dernier EP, "See My Girls", contient l’un de ces morceaux instrumentaux dont le groupe a toujours eu le secret : "A Street Walker’s Carol", diffusé sur la sono en introduction des concerts de leur actuelle tournée.

13. TINDERSTICKS

"A Street Walker's Carol"
EP  "See My Girls"
(City Slang, 2020)

> UK

> Bandcamp

[54:16>55:39]




Précédent Périple

(toujours en libre écoute)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire