sociaux

twitterfacebookmixcloudinstagramrss feed

Emission > Solénoïde - Périple 16

Ce nouveau 'Périple' fait la part belle – mais pas exclusive – à des œuvres récentes d’artistes français. Aucun nationalisme dans ce choix : au contraire, ces musiciens regardent bien au-delà de nos frontières, en adeptes du partage, de l’aventure sonore et du mélange des genres.



Playliste de l'émission :

CHEVEU/GROUP DOUEH
"Tout droit"
Album "Dakhla Sahara Session"
(Born Bad, 2017)

A l’instar du label sur lequel il sort ses disques, Born Bad, le trio français Cheveu n’a jamais voulu rester confiné à la scène garage-punk même s’il en partage certainement l’énergie. Amateurs de projets hors normes, David Lemoine, Étienne Nicolas et Olivier Demeaux sont partis en janvier 2016 à Dahkla, dans le Sahara, où ils ont enregistré en deux semaines une dizaine de morceaux avec les Touaregs de Group Doueh. Le mariage de leurs deux univers n’était pas évident sur le papier, mais le résultat,un album intitulé simplement "Dakhla Sahara Session", est pétaradant, vivifiant et franchement enthousiasmant.

CANNIBALE
"Speck of Light"
Album "No Mercy for Love"
(Born Bad, 2017)

Basés dans un hameau de Normandie, les membres de Cannibale ont bien bourlingué et ont presque tous dépassé la quarantaine. Leur album "No Mercy for Love" qui sort lui aussi chez Born Bad, est assurément l’œuvre de musiciens expérimentés, ce qui n’empêche pas une grande fraîcheur. A son psychédélisme rétro, finement ouvragé ou plus rugueux, Cannibale ajoute des épices tropicales, notamment sud-américaines. Elles sont particulièrement prégnantes sur le morceau "Speck of Light", qui lorgne vers la cumbia.

LA TERRE TREMBLE !!!
"Sannaires Novels"
Album "Fauxbourdon"
(Murailles Music, 2017)

> Facebook
> Bandcamp

Trio inclassable composé de Julien Chevalier, Benoît Lauby et Paul Loiseau, La Terre Tremble !!! mélange avec une indéniable virtuosité des influences à la fois populaires et savantes. Après avoir tourné pendant trois ans avec un ciné-concert où ils accompagnaient des projections de cartoons des années 30, les voilà de retour avec un nouvel album, "Fauxbourdon" (en un seul mot), rempli de mélodies complexes, d’harmonies audacieuses et de sonorités étranges. Exemple avec l’avant-dernier morceau du disque, qui accueille le chant en occitan d’Ernest Bergez, alias Sourdure.

LES MARQUISES
"Feu pâle"
Album "A Night Full of Collapses"
(Ici d’ailleurs, 2016)

Formation à géométrie variable rassemblée autour du Lyonnais Jean-Sébastien Nouveau, Les Marquises poursuivent un parcours discret mais en tout point remarquable. Comme son titre l’indique, leur troisième album, "A Night Full of Collapses", est riche en atmosphères nocturnes et délicieusement ténébreuses. On y retrouve de probables influences de Bark Psychosis ou du Talk Talk dernière période, mais aussi du jazz ou des musiques de film. Le chant se partage entre l’anglais et le français, et sur le morceau que nous allons écouter, "Feu pâle", c’est même un Anglais, le talentueux Matt Elliott, qui chante en français.

INVADERS
"Carnival of Sounds Main Title" + "Out by the Lake"
Album  "Carnival of Sounds"
(Il Monstro/L’Autre Distribution, 2017)

Chronique sur POPnews
> Facebook
> Tumblr

La Terre Tremble !!! et Les Marquises ne sont pas les seuls groupes français à avoir des accointances avec la musique de film. Le duo Invaders, composé de Nicolas Courret et David Euverte, a ainsi eu l’étrange idée de composer une bande originale pour "Carnival of souls", série B d’épouvante américaine devenue culte depuis sa sortie en 1962, et qui avait déjà inspiré les Américains de Pere Ubu. Leur mélange d’orgue grinçant, de batterie à la Zombie Zombie et de synthés rappelant le grand John Carpenter est d’une efficacité redoutable.

MINIZZA
"Hélicco" +  "Thomas et Thomas"
B.O.F. "Le Voyage au Groenland"
(Brocoli, 2016)

Autre duo, Minizza, alias Franck Marguin et Geoffroy Montel, a composé quelques brèves pièces pour le récent film de Sébastien Betbeder, "Le Voyage au Groenland". Leurs ritournelles électroniques minimalistes séduisent par leur simplicité et leur innocence, et rappellent un peu François de Roubaix quand il composait « Chapi chapo ».

AKRON/FAMILY
"Lake Song/New Ceremonial Music for Moms"
Album "Love is simple"
(Young God, 2007)

Depuis le début des années 2000, les Américains Akron/Family ont publié une série de disques étonnants sur divers labels, dont Young God lancé par Michael Gira des Swans. Comme d’autres groupes de leur génération, ils ont redécouvert les racines musicales de leur pays, du côté de la transe mystique – on a même pu parler de « freak folk » pour décrire ce courant. Une tradition qu’Akron/Family revivifie dans de longs morceaux, où entrent en collision de chaleureux arpèges folk, des chœurs extatiques, des crescendos bruitistes et des passages percussifs qui prennent toute leur ampleur sur scène. Cet extrait de l’album "Love is simple" de 2007 en est un bon exemple.

BOMBINO
"Tim Tar"
Album "Azel"
(Partisan Records, 2016)

Omara Moctar, alias Bombino, est un musicien touareg nigérien né en 1980. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs représentants de ce qu’on appelle le blues du désert, aux côtés de Tinariwen et de quelques autres. Produit par Dave Longstreth des Dirty Projectors, son album Azel, sorti en 2016, est une nouvelle preuve de ses talents de guitariste, en acoustique comme en électrique.

SHANNON WRIGHT
"Accidental"
Album "Division"
(Vicious Circle, 2017)

Depuis la fin des années 90, l’Américaine Shannon Wright mène une carrière féconde qui est souvent passée par la France. En 2004 était notamment sorti un album enregistré avec Yann Tiersen. Une première collaboration avec le label indépendant bordelais Vicious Circle, qui se poursuit encore aujourd’hui. Le nouvel album de Shannon Wright, "Division", a été enregistré dans la studio romain de l’une de ses fans : Katia Labèque, qui forme avec sa sœur Marielle un duo de pianistes mondialement reconnu depuis le début des années 80. Comme on pouvait s’y attendre, l’instrument figure en bonne place sur le disque, mais la musicienne s’est aussi essayée à des arrangements plus électroniques, comme sur "Accidental".

FELT
"Indian Scriptures" + "On Weegee’s Sidewalk" + "Magellan"
Complation "Absolute Classic Masterpieces - Volume II"
(Creation Records, 1986-88)

Dans les années 80, le groupe Felt a sorti 10 albums et 10 singles sans jamais connaître davantage qu’un succès d’estime. Mais ses morceaux mélancoliques, entre new wave et pop d’influence sixties, font aujourd’hui l’objet d’un véritable culte. Si la voix du mystérieux Lawrence est un élément essentiel de la musique des Anglais, Felt a néanmoins publié de nombreuses compositions instrumentales souvent brèves, une sorte de « musique d’ameublement » au sens où l’entendait Erik Satie. Nous en enchaînerons trois, datant de la période 86-88, où l’orgue et le piano ont la part belle.

BALLAKE SISSOKO
"Maimouna"
Album "At Peace"
(No Format, 2012)

Produit par Vincent Segal, enregistré en quelques jours à Angoulême et Bamako, l’album d’un maître malien de la kora, seul ou accompagné (guitare 12 cordes, balafon, violoncelle…) selon les morceaux.




Solénoïde, émission de musiques 'imaginogènes', est diffusé sur 28 radios :  
 
Radio PANIK
Bruxelles (Belgique),  
Radio RQC Mouscron (Belgique),
YOUFM Mons (Belgique),
Radio TANDEM Bolzano (Italie),
CKIA Québec (Canada),
CKUM
Moncton (Canada),  
FREQUENCE BANANE Lausanne (Suisse),
HDR Rouen,  
C'ROCK Radio
Vienne,  
L'EKO DES GARRIGUES
Montpellier,  
Radio CAMPUS
Clermont-Ferrand,  
Radio CAMPUS
Tours,  
Radio CAMPUS
Amiens, 
RTF Limoges,  
L'AUTRE RADIO Château-Gontier,  
FMR
Toulouse,  
EuradioNantes,  
Radio RESONANCE
Bourges, 
Radio PRIMITIVE
Reims,  
Radio BALLADE
Espéraza,  
STUDIO ZEF Blois,  
Radio COQUELICOT
Val de Sioule, 
Radio BARTAS Florac
RGB Brive-la-Gaillarde,
Radio ALPA
Le Mans,
Radio LARZAC
Millau, 
PLUM FM
Sérant,
Radio EVASION
Aulne Maritime.

1 commentaire:

  1. Superbe sélection, continuez cet excellent boulot.

    RépondreSupprimer