sociaux

twitterfacebookmixcloudinstagramrss feed

Chronique > NEW ZION TRIO “Chaliwa” (Veal Records)

Dès le stade de la pochette, ce disque affiche clairement ses accointances rasta. Pourtant s’il avait voulu être plus explicite, le NZT y aurait présenter un lion à cinq plutôt qu’à quatre pattes ! Pour quel raison nous direz-vous, et bien en raison du contenu pour le moins atypique que recèle ce second album. Car ce trio new-yorkais vient d’enfanter l’alien musical parfait, mélange malin et non moins troublant de reggae dub et de jazz.

Emmené par le réputé producteur Jamie Saft, éminence grise de la sphère "zornienne", le Zion Trio a entièrement enregistré et mixé cet album sur support analogique, confectionnant du coup un modèle de fusion "roots" au parfum inédit. Et il fallait y penser et ensuite oser car l’alliance entre "spiritual jazz" et dub roots n’avait rien d’évident… pourtant, la communion entre un piano à la fluidité mystique et une section rythmique métronomique s’accomplit sans faille et en toute simplicité, sous nous oreille ébahie. Véritable gageure esthétique, cet album mérite d’autant plus de s’y attarder qu’il ne possède à ce jour (et à notre connaissance) aucun équivalent comparable.

Deux extraits de "Chaliwa" ont été programmés dans la Mission 166 du Solénoïde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire