sociaux

twitterfacebookmixcloudinstagramrss feed

Emission > Solénoïde - African Audio Virus 04

Testez un savoureux breuvage auditif issu d’une sélection de racines africaines et de semences bio-digitales! Une formule déjà éprouvée grâce à laquelle vous pourrez parcourir une savane fréquentée par des gardiens du temple instrumental africain, maîtres du mbira, de la kora ou encore du ballafon...



Playliste de l'émission

MULATU ASTATKE, THE HELIOCENTRICS
"Masengo"
CD "Mojo presents Africa Rising"
(23 Ears)
> Ethiopie

CHRIS ECKMAN, HUGO RACE, CHRIS BROKAW
“The Other Side”
CD “Dirt Music
(Glitterhouse Records)
> Mali

DUB COLOSSUS
"Yeh Shimbraw Tir Tir"
CD “Addis through the looking glass
(Real World)
> Ethiopie

OUMOU SANGARE
“Moussoulou”
CD "Afriques Indépendantes"
(Canto)
> Mali

KRONOS QUARTET
“Wawshishijay for vocals, Donno, Brekete, Pretia, Gidi & Aketse 'Our Beg”
CD "Pieces of Africa"
(Nonesuch)
> Zimbabwe, Morocco, Gambia, Uganda, Sudan, Ghana, and South Africa

En 1992, le célèbre quatuor à cordes Kronos Quartet apportait une contribution majeure à l'édifice de la création contemporaine. En édifiant l'album Pieces of Africa, compilation de diverses rencontres entre musique occidentale classique et musique traditionnelle africaine, le groupe américain nous dévoilait quelques uns des plus grands instrumentistes du continent noir. Joueurs de oud, de tar ou de kora tous ont offert, dans un contexte nouveau respectueux de leur art et de leur sensibilité, une parcelle de leur histoire et de leur virtuosité. De songes amoureux en cérémonies de guérison, de célébrations chamaniques en odes à la nature, ces parcelles d'Afrique se marient à merveille avec les délicats violons et violoncelle du Kronos. Une œuvre magique à redécouvrir au plus vite.

DJENEBA SECK
"Aabiban"
CD "Mali independant - Afriques Indépendantes"
(Canto)
> Mali

JUJU (Justin Adams & Juldeh Camara)
"Nightwalk"
CD "In Trance"
(Real World)
> Gambie

BASS CLEF – KASAÏ ALL STARS
“The Incident At Mbuji-Mayi”
CD "Alternative Takes on Congotronics"
(Crammed Discs)

Derrière cette copieuse compilation (2 CDs rassemblant 26 titres) se cache un hommage pluriel à une nouvelle scène africaine, et plus particulièrement congolaise, dont le fer de lance se nomme Konono n°1 !

Cinq ans après la sortie de Congotronics, premier album de Konono n°1, le label Crammed Discs a invité un large panel d’artistes internationaux à remixer cette musique endiablée, incarnée par un petit piano à pouce électrifié appelé likembé. Et autant dire que tout au long de cette aventure, les remixeurs ont pu s’en donner à cœur joie. Car la matière première des Congotronics, d’une densité inouie, s’avère propice aux extrapolations créatives les plus grisantes. Une matière sonore tirée d’instruments bricolés (le plus souvent issue de matériaux métalliques de récupération) qui, une fois passée dans le filtre de l’amplification puis librement distordue, se transforme en morceaux tribaux-urbains déferlant dans nos enceintes tel un sublime brouhaha magnétique. Et c’est cette science musicale hautement étourdissante qui vaut à nos amis congolais le ripolinage digital imaginé pour « Tradi-Mods vs Rockers ».

Des artistes au profil très distincts s’y côtoient, offrant d’étonnantes variations des Congotronics, allant de remixes allusifs et abstraits à de douces frictions soniques malaxant des éléments culturels d’apparence éloignés. Ainsi trouve-t-on à l'affiche de cette oeuvre, l’ argentine Juana Molita pour un alliage osé de chant espagnol candide et de section rythmique survoltée. Autre invité inattendu, le groupe belge Aksak Maboul, résuscité de la scène rock arty seventies faisant un retour inespéré en mode ethno-downtempo. Mentionnons par ailleurs les participations d’artistes aussi singuliers que le pianiste Sylvain Chauveau, le "digi-dubber" Burnt Friedman, le violoniste Andrew Bird ou les indie-rockers Animal Collective. Quelques artistes parmi bien d’autres, qui établissent d’improbables dialogues entre frétillances electro congolaises et audaces transverses de l’esprit anglo-saxons. Au total, la réussite est bien au rendez-vous du projet, les occidentaux détournant (le plus souvent) avec pertinence le sens pop et psyché de cette transe sonique désormais brevetée.





Solénoïde, émission de musiques 'imaginogènes', est diffusé sur 30 radios :  
 
Radio PANIK
Bruxelles (Belgique),  
Radio RQC Mouscron (Belgique),
YOUFM Mons (Belgique),
Radio TANDEM Bolzano (Italie),
CHYZ FM Québec (Canada),
CKUM
Moncton (Canada),  
FREQUENCE BANANE Lausanne (Suisse),
HDR Rouen,  
C'ROCK Radio
Vienne,  
L'EKO DES GARRIGUES
Montpellier,  
Radio CAMPUS
Clermont-Ferrand,  
Radio CAMPUS
Tours,  
Radio CAMPUS
Amiens, 
RTF Limoges,  
L'AUTRE RADIO Château-Gontier,  
FMR
Toulouse,  
EuradioNantes,  
Radio RESONANCE
Bourges, 
Radio PRIMITIVE
Reims,  
Radio BALLADE
Espéraza,  
STUDIO ZEF Blois,  
Radio COQUELICOT
Val de Sioule, 
Radio BARTAS Florac
RGB Brive-la-Gaillarde,
Radio ALPA
Le Mans,
Radio LARZAC
Millau, 
PLUM FM
Sérant,
Radio EVASION
Aulne Maritime,
Radio DIO
St-Etienne.

1 commentaire:

  1. bonjour solenoide, je viens de découvrir votre émission, très sympa :-), mais une petite critique sur le site, un chouilla triste.
    Elo.

    RépondreSupprimer