sociaux

twitterfacebookmixcloudinstagramrss feed

Chronique > PHILIPPE FOCH "Taarang" (Signature)

On le connaissait déjà pour sa participation au trio ethno-⁠jazz Les Amants de Juliette. Il faudra s’habituer à l’identifier comme artiste solo capable d’étonnantes embardées créatives… Venu du rock avant de se frotter au jazz, ce discret parisien franchit un cap décisif avec ce premier CD publié par l’officine avant-⁠gardiste de Radio France, le label Signature. Avec "Taarang", Philippe Foch chamboule le monde de la percussion indienne en y introduisant échantillonneurs et autres instruments allogènes.
Entouré de six collaborateurs de luxe dont notamment Benoit Delbecq au piano préparé, Erwan Keravec à la cornemuse et surtout Mathias Delplanque aux manipulations électroniques, Foch nous livre onze travaux pratiques autour d’usages dissidents de son instrument fétiche, décliné ici au travers d’un dispositif de quinze tablas. Onze audacieuses esquisses sonores subordonnées à une science rythmique indienne embarquée dans le champ de la musique free/⁠contemporaine occidentale. Ainsi "Taarang" offre à son auteur le loisir de déployer, au milieu de situations d’urgence ou de tensions larvées, un jeu tout à la fois délié et pesé, jeu enveloppé tant d’énergies ancestrales et extatiques que d’ondes urbaines et névrotiques. La matière sonore y est modelée avec minutie, mutant au fil d’échantillonnages effectués en temps réel. Chaque titre devient l’espace de rencontre d’un nouveau duo/⁠duel, autant que l’occasion d’étoffer un peu plus un spectre "sonique" impacté par la gestuelle figurative et charnelle des uns, comme par l’approche abstraite voire bruitiste des autres. De nuances minérales en frictions métalliques, le tabla peut ainsi pulser dans tous les sens et flirter avantageusement avec l’esprit gamelan comme avec l’idiome industriel. Une étrange gageure esthétique qui, au bout du compte, voit Philippe Foch ouvrir un axe de recherche musicale aussi stupéfiant que prometteur, conférant à "Taarang" un statut d’authentique pépite de musique avant-⁠gardiste transversale.

'Taarang' (Signature) a été programmé dans la Mission 182 du Solénoïde (actuellement en 'libre écoute')

La vidéo qui suit nous en donne un aguichant aperçu avec Philippe Foch (tablas taarang, electronics), Mathias Delplanque (electronics), Benoit Delbecq (piano preparé), Toma Gouban (percussion, lithophone), Eryck Abecassis (electronics and analogic synth), Erwan Keravec (cornemuse) et Philippe Legoff (electronics)

TAARANG - Philippe FOCH / New album : January, 2015 from Igor Juget on Vimeo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire