sociaux

twitterfacebookmixcloudinstagramrss feed

Chronique > DATE PALMS "The Dusted Sessions" (Thrill Jockey)

Si vous rêviez d’un trip musical étourdissant, à destination d’une Californie mystico-planante, sachez sans le moindre doute que cet album saura vous mener à bon port ! Spécialiste du genre, ce duo mixte, violon/clavier, a d’ailleurs tout pour vous séduire, envisageant la musique comme vecteur d’exode mentale et sensorielle.
Entouré d’un bassiste et d’un joueur de tempura, Date Palms délivre avec "The Dusted Sessions" un troisième album en forme de plongée abyssale dans les registres psyché blues, space rock et classique indien. Les ambiances y sont saisissantes, nourries de spirales de sons méditatifs et bourdonnants. Paysagiste à souhait, ce disque est susceptible d’induire chez l’auditeur une forme d’ivresse douce, comparable à celle d’un vol en apesanteur. En tout 7 longs morceaux composent "The Dusted Sessions", formant autant de paliers d’accès vers un nirvana du 'drone rock' cinématographique. Un disque aussi atemporel qu’addictif auquel tout adepte des premiers Pink Floyd (et/ou de Spacemen 3) se doit de réserver une place de choix dans sa bibliothèque musicale.

Deux extraits de "The Dusted Sessions" ont été programmés dans la Mission 166 du Solénoïde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire