sociaux

twitterfacebookmixcloudinstagramrss feed

Chronique > BURNT FRIEDMAN "Zokuhen" (Nonplace)

Figure de l’electro allemande actuelle, Burnt Friedman s’applique à transgresser régulièrement les codes du genre pour stimuler sa créativité aux lisières du krautrock, du dub et du jazz. Partenaire d’autres sommités d’avant-garde telles que Jaki Liebezeit ou Uwe Schmidt, ce producteur hyperactif nous envoie, en guise d’étrennes, ce double EP 8 titres mystérieusement intitulé « Zokuhen ».
Sur ce projet, l’allemand met plus que jamais le cap sur la recherche trans-rythmique, en posant des ponts entre les différentes cultures musicales qui le fascinent. Qu’ils soient à corde, à vent ou qu’il s’agisse de percus plus ethniques, les instruments choisis par Friedman sont mis au service d'explorations percussives complexes et fouillées. Résultat des opérations : « Zokuhen » tourbillonne avec malice et originalité sur nos platines, pour nous offrir un voyage certes immobile mais intensément vibrant, simulant de sensationnels aller et retour entre Berlin et Bali, Bali et Bamako…

'Zokuhen' de BURNT FRIEDMAN a été programmé dans la Mission 162 du Solénoïde.




FOOD (Radiobalisage)
''Phase" + "Nebular" / "Celestial Food" / "Moonpie"
CD 'Mercurial Balm' (ECM - ecmrecords.com)

ERGO
"Gonz" + "Two for Joy"
 CD 'If Not Inertia' (Cuneiform Records - cuneiformrecords.com)

BURNT FRIEDMAN
"Deku No Bo 2" + "En Bu 2"
MP3 'Zokuhen' (Nonplace - nonplace.de)

TSUNAMI WAZAHARI
"All Deserve All" + "Enlightments"
CD 'Soma Hi-Fi' (Fresh Poulp Records - fresh-poulp.net)


Solénoïde, émission de musiques 'imaginogènes', diffusée sur 17 radios (France, Belgique, Italie) :
ALIGRE FM Paris, HDR Rouen, C'ROCK Radio Vienne, L'EKO DES GARRIGUES Montpellier, Radio CAMPUS Clermont-Ferrand , Radio CAMPUS Tours, RTF Limoges, YOUFM Mons (Belgique), L'AUTRE RADIO Château-Gontier, FMR Toulouse, EuradioNantes, Radio RESONANCE Bourges, Radio PRIMITIVE Reims, Radio PANIK Bruxelles (Belgique), Radio BALLADE Espéraza, Radio TANDEM Bolzano (Italie), Studio ZEF Blois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire